Colloque oecuménique International: Le Baptême dans l’Esprit Saint
“Du cœur de l’homme au corps de l’Église: Le Baptême dans l’Esprit Saint.”

Compte Rendu de l’événement

Lettre d’Information du Renouveau Charismatique Catholique Européen (Euccril)
Dans ce numéro: Un rapport par Kees Slijkerman sur le congrès œcuménique international “Le baptême dans l’Esprit Saint” du 7 au 10 mars 2013 en Suisse. LE BAPTÊME DANS L’ESPRIT SAINT VERS L'ACCOMPLISSEMENT DE L'ÉGLISE Ce que nous appelons aujourd'hui « le baptême dans le Saint-Esprit » peut être compris dans le contexte d'une longue tradition de mouvements de réveil sur la voie de l'accomplissement de l'Église. La pratique du sacrement de la confirmation ne ressemble pas à la description officielle de ce sacrement dans la Catéchèse de l'Église Catholique (CEC 1302-1303) Ci-dessous quelques aspects que j'ai recueillis du colloque en Suisse, organisé par la Communauté du Chemin Neuf et les Services du Renouveaux Charismatique Catholique International (ICCRS) en mars 2013. Plus de 270 participants y étaient dont des évêques, des théologiens et beaucoup de jeunes étudiants des programmes de formation du Chemin Neuf. La plupart venaient d'Europe et d'Afrique mais nous en avions aussi du reste du monde. Œcuménique Jusqu'à présent l'ICCRS a fait beaucoup de recherches sur « le baptême dans l'Esprit » tel qu'il s'est manifesté dans le Renouveau Charismatique (voir EUCCRIL 253). La Commission Doctrinale de l'ICCRS en présente maintenant les résultats dans un contexte œcuménique, surtout de langue française. Des intervenants d'Églises de différentes sensibilités nous ont présenté les « histoires de famille » de leurs Églises ainsi que les courants qu'ils représentent. Neal Blough, professeur mennonite de l'histoire de l'Église à Paris a dit que la première personne à utiliser cette expression « baptême dans le Saint-Esprit » était le pasteur du Réveil, Charles Finney (1792-1875). Cette expression vient de la promesse de Jésus: « C'est dans l'Esprit-Saint que vous serez baptisés) (TOB) (Actes 1,5). Les pentecôtistes Au début du 20e siècle on a commencé à faire l'expérience de cette promesse à grande échelle, accompagnée du charisme du parler en langues. Ce nouveau phénomène fut appelé le Mouvement Pentecôtiste. Des chrétiens déjà convertis au Christ ainsi que des personnes converties au moment de faire l'expérience du baptême dans l'Esprit ont constitué le Mouvement Pentecôtiste. Cecil Mel Robeck, professeur pentecôtiste de l'histoire de l'Église en Californie, nous a présenté « l'histoire de famille » du Mouvement Pentecôtiste, ainsi que différents aspects du lien entre conversion, salut, baptême dans le Saint-Esprit et sanctification. Est-ce que le baptême dans l’Esprit-Saint fait partie d'un processus en deux ou trois étapes? Selon l'explication de Robeck « il y a différents pentecôtismes (aux pluriel) aux vues différentes ». Mais dans la pratique, ceux qui vivent toutes les étapes en même temps ne posent aucun problème aux pasteurs pentecôtistes. Les catholiques Les différents points de vue des catholiques ont été présentés et développés plus avant. Mary Healy, présidente de la Commission Doctrinale de l'ICCRS, a décrit le « baptême dans le Saint-Esprit » comme une révélation intérieure de l'amour de Dieu le Père et de la seigneurie de Jésus ressuscité, conduisant à une vie transformée dans la puissance du Saint-Esprit et de ses dons. Laurent Fabre, le fondateur du Chemin Neuf, a soulevé la question de savoir à quel moment Paul de Tarse avait été baptisé dans le Saint-Esprit. Fabre pensait que c'était sur le chemin de Damas, donc avant qu'Ananias lui impose les mains et avant son baptême d'eau. L'expression « effusion de l'Esprit » n'a pas la préférence de tous les catholiques français. Laurent Fabre préfère « baptême dans l'Esprit-Saint ». Le mot « effusion » est difficile à traduire en Anglais et en Français il n'est pratiquement utilisé que pour exprimer que l'on est envahi d'une grande joie. A la fin du colloque Mgr. Peter Hocken, autre membre de la Commission Doctrinale de l'ICCRS, a dit qu'en tant que catholiques nous avons dépassé le stade de parler apologétiquement du baptême dans le Saint-Esprit. «Les premières années du Renouveau Charismatique Catholique, l'idée était plutôt de produire une explication qui aiderait les autorités ecclésiales à accepter le Renouveau plutôt que de se pencher sur une compréhension profonde de la réalité spirituelle et de sa signification », a-t-il dit. « Une compréhension adéquate d'un phénomène trans-générationnel et potentiellement œcuménique tel que le Renouveau, demande une réflexion et une analyse trans-générationnelles et œcuméniques. Le baptême dans le Saint-Esprit est un phénomène trans-dénominationnel et œcuménique pour préparer l'accomplissement de l'Église et le retour du Seigneur». Les Orthodoxes Dans nos Églises occidentales nous ne pensons pas habituellement en termes de déification (2 Pierre 1,4). Il était donc bon d'entendre l'intervention de Michel Stavron. Il est professeur de Théologie Orthodoxe à Paris. La tradition Orthodoxe n'a pas négligé le Saint-Esprit comme l'a fait la théologie occidentale, mais connait peu le Renouveau charismatique. La déification est un long processus qui dure toute une vie. Stavron a parlé de la christification et de notre cheminement vers la transfiguration. Thomas d'Aquin L'enseignement du Dr Étienne Vetö ccn sur « Le don du Saint-Esprit et les dons du Saint Esprit selon Thomas d'Aquin fut très intéressant. Je ne peux pas résumer ce qu'il a dit. Il a cité une phrase étonnante de Thomas d'Aquin selon laquelle les non-chrétiens pouvaient aussi recevoir des charismes. Mais c'est dans la même ligne que Vatican II qui parle de l'œuvre possible de l'Esprit en dehors du christianisme. Étonnant œcuménisme Des citations étonnantes sur l'œcuménisme furent aussi données par Gottfried Locher, Cecil Mel Robeck et Laurent Fabre. Locher est pasteur réformé, docteur en théologie et président de la Fédération Suisse des Églises Protestantes. Il a dit que le mot clé vers l'unité des chrétiens est « Wandlung », un mot allemand qui « est difficile à traduire. » Il signifie quelque chose comme « changement » et même « transsubstantiation ». « Je pense que beaucoup de leaders d'église sont heureux qu'il y ait un peu de changement, dit Lochner, parce que les conséquences financières aussi sont si importantes. ». Cecil Mel Robeck a commencé son premier discours par la question de savoir comment serait la carte du monde religieux dans plus de 300 ans. Il n'y a pas si longtemps quelqu'un a dit à Robeck: « En l'an 2300 seuls subsisteront l'Église catholique et l'islam. Ce sera une église catholique romaine, réformée et charismatique qui comprendra les Églises orientales, occidentales et tous les chrétiens ». Robeck s'est mis a beaucoup y réfléchir. Il est co-président du dialogue catholique-pentecôtiste, un dialogue où le Conseil Pontifical pour l'Unité des Chrétiens parle en ce moment des charismes du Saint-Esprit. Laurent Fabre, qui a rencontré un cardinal aux Philippines peu avant le colloque, a suggéré un nouveau concile. « Pourquoi pas à Jérusalem? Peut-être que le nouveau pape pourrait appeler tous les leaders chrétiens à se rassembler devant le Seigneur pour l'écouter.» Le Pape et l'Archevêque de Canterbury Nous ne savions pas qui serait le nouveau pape mais nous savions qui serait le nouvel archevêque de Canterbury : l'évêque Justin Welby ( intronisé le 21 mars 2013). Il était avec nous au colloque, a présidé une des sessions et a donné un témoignage impressionnant. Il s'est agenouillé devant la croix et nous avons tous prié pour lui. Trois jours après le colloque le cardinal Bergolio était élu nouveau pape. Comme Peter Hocken a écrit dans Euccril 255 : « Le pape François comprend le caractère œcuménique inter-églises de l'effusion de l'Esprit de nos jours. » Nous vivons une période très spéciale de l'Église. Information Les enseignements de ce colloque seront publiés dans un livre en Français. Nous espérons aussi en Anglais. Vous pouvez commander les enseignements en plusieurs langues sur CD sur le site du Communatuté Chemin Neuf. Ce colloque s'est tenu du 7 au 10 mars au Gästehaus Kloster Bethanien St. Niklausen, Suisse. Le Chemin Neuf fut sollicité pour reprendre ce monastère et l'a fait au mois d' août 2012. C'est un très bel endroit. Kees Slijkerman Secrétaire du Sous-comité Europe de l'ICCRS

Gracieusement offertes par la Communauté du Chemin Neuf © CCN

Informations sur l’événement

Aujourd’hui, un chrétien sur trois a fait l’expérience du “Baptême dans l’Esprit-Saint”. Il ne fait aucun doute que le Baptême dans l’Esprit-Saint en tant qu’adhésion personnelle au Christ et renouvellement de la vie spirituelle, avec les dons de l’Esprit-Saint y afférant conduit à un engagement missionnaire pour l’évangélisation. Organisé par Chemin Neuf Community en collaboration avec l’ICCRS. Il est important de découvrir si cela correspond à des expériences déjà présentes dans la tradition de l’Église ou s’il s’agit d’une grâce spéciale pour notre temps, destinée à tous. Est-il limité à la vie des individus ou bien comprend-il une dimension communautaire ou ecclésiale? Est-ce qu’il joue un quelconque rôle dans l e Renouveau de la communion ecclésiale et dans la promotion de l’unité des chrétiens? Historiens, exégètes, théologiens et témoins de différentes églises exploreront ensemble les fruits et les limites de cette expérience personnelle et communautaire.


Twitter Facebook Email Print
© 2015 ICCRS. All Rights Reserved.